SFAX VILLE : NOS ATTENTES DU PREMIER CONSEIL MUNICIPAL ÉLU

نافورة ساحة الجمهورية - قصر بلدية صفاقس

Nos félicitations pour tous les nouveaux conseillers municipaux, tous nos vœux de réussite et nos souhaits de voir un conseil uni, soudé autour d’un projet, une vision qui changerait la ville et lui donnerait ses lueurs d’antan.
Au-delà de la gestion du quotidien de la ville avec en priorité l’arrêt des activités des phosphates, une meilleure gestion des déchets et l’amélioration du trafic urbain, certains projets mériteraient une attention particulière pour espérer une meilleure qualité de vie et changer l’image un peu ternie par la pollution.

1- Deux mégaprojets, le métro de Sfax, un projet de transport public, et Taparura, un projet urbain, vont démarrer durant ce mandat, le conseil municipal se doit d’être vigilant pour les réussir

2- Trois accès à la mer à assurer et à aménager pour redonner à la ville sa dimension portuaire, méditerranéenne ouverte à son environnement maritime

  • Les anciennes plages récupérées grâce à une action de forcing de la société civile en 2015, une action qui reste inachevée puisqu’il faut aménager la plage, installer une gare maritime pour le transport voyageurs (Kerkennah, Jerba…), et bien sûr arrêter les activités du port chimiques (les remplacer par les activités de plaisance, croisières…)
  • Chatt kreknah, le vieux port, un excellent plan d’eau au centre-ville qui n’attend qu’à être valorisé et exploité pour des activités nautiques, culinaires, culturelles et de loisirs
  • Le quai nord du port de commerce qui donne directement sur l’avenue Hedi Chaker à quelques centaines de mètres de Bab Diwan, un bel espace de promenade.

3- Un projet urbain inachevé, Le projet Sfax El-Jadida, un projet urbain raté, un concours d’idée international aiderait à la réussite des parties restantes, pic-ville et place BabJebli et changerait l’image négative sur ce pôle urbain très dynamique orienté essentiellement vers la santé et les services,

4- Un patrimoine et des biens qu’il faut bien gérer :

  •  le domaine agricole à Bechka de la délégation de Menzel Chaker, propriété de la mairie, mal exploité avec les bâtiments anciens mal entretenus peuvent être exploités en tant qu’hôtel de charme en plein oliveraie développant aussi des circuits pédestres, équestres, autour…
  • Les dizaines de locaux à la médina et au centre-ville
  •  Les vastes réserves foncières propriété de l’Etat qu’il faut savoir intégrer à la ville moyennant un plan d’aménagement et des projets d’espaces collectifs(parkings, zones vertes, espaces d’activités culturelles et sportives pour les quartiers

5- Un littoral sud qu’il faut dépolluer et aménager pour réconcilier la partie sud de la ville avec la mer, l’étude SMAP III, gestion intégrée des zones côtières doit être reprise et actualisée.

La liste est longue, beaucoup de travail, commencer par :

  •  fédérer les efforts et rassembler les 42 conseillers, une équipe solidaire où les couleurs ont peu de poids à l’opposé de ce qui se passe à l’ARP,
  • travailler en synergie avec les autres conseils municipaux du grand Sfax
  • Approcher la société civile très présente à Sfax avec ses idées et ses propositions constructives
  • Opter pour la proximité avec les citoyens

Optimistes, nous le sommes avec ce premier conseil élu, avec le nouveau code des collectivités locales et les préalables déjà acquis avec la stratégie de développement du grand Sfax entre 2002 et 2010…
Encore félicitations pour toute l’équipe, nos vœux de réussite pour ce mandat, votre réussite entamera le décollage de la région.

Dr Abdeljalil GDOURA
Beitelkhibra-forum d’action et de développement à Sfax

commentaires
جار التحميل...